Monospace Notice d'utilisation voiture

Seat Altea: Remarques générales - Conduite économique et respectueuse de
l'environnement - Conduite et environnement - Conseils pratiques - Manuel du conducteur Seat AlteaSeat Altea: Remarques générales

La consommation de carburant, la pollution environnementale et l'usure du moteur, des freins et des pneus dépendent en grande mesure de votre style de conduite. La consommation de carburant peut être réduite de 10 à 15 % en anticipant les manoeuvres et en adoptant une conduite économique. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils permettant de préserver l'environnement ainsi que l'état de votre porte-monnaie.

Conduisez en sachant anticiper

C'est à l'accélération qu'un véhicule consomme le plus de carburant. Le fait de conduire en anticipant les manoeuvres permet de diminuer les freinages et, par conséquent, de réduire les accélérations. Par exemple, laissez, si possible, rouler le véhicule en laissant une vitesse enclenchée à l'approche d'un feu rouge.

Passez les vitesses de façon économique

Une autre façon d'économiser du carburant consiste à engager assez tôt la vitesse supérieure. Si vous poussez à fond les vitesses, vous consommez inutilement du carburant.

Bv mécanique : passez de la première à la deuxième vitesse le plus tôt possible. Nous vous recommandons, dans la mesure du possible, de passer à une vitesse supérieure après en arrivant aux 2 000 tours/min.

Bv automatique : accélérez avec modération et évitez la position " kickdown " (montée dans les tours).

Evitez d'accélérer à fond

Nous vous conseillons de ne pas atteindre la vitesse maximale autorisée sur votre véhicule. Lorsque vous roulez vite, la consommation de carburant, les émissions polluantes et les bruits de roulement augmentent de façon disproportionnée.

En conduisant lentement, vous économisez du carburant.

Evitez de tourner au ralenti

Dans les embouteillages, aux passages à niveau et aux feux de circulation avec phase au rouge assez longue, il est judicieux d'arrêter le moteur. Un arrêt du moteur pendant 30 à 40 secondes se traduit par une économie de carburant supérieure à la quantité de carburant nécessaire au prochain lancement du moteur.

Au ralenti, la montée en température du moteur est très longue. Pendant la phase de réchauffage, l'usure et les émissions polluantes sont très importantes.

Par conséquent, démarrez tout de suite après le lancement du moteur. Evitez les régimes élevés.

Entretien périodique

Les travaux périodiques d'entretien permettent de consommer moins de carburant que nécessaire avant d'entamer un voyage. En effet, l'état d'entretien de votre véhicule se répercute non seulement sur la sécurité routière et le maintien de la valeur de votre voiture, mais aussi sur la consommation de carburant.

Un moteur mal réglé peut consommer 10 % de carburant en plus par rapport à la consommation normale.

Vérifiez également le niveau d'huile chaque fois que vous faites le plein. La consommation d'huile dépend principalement de la sollicitation et du régime du moteur. Il est tout à fait normal que la consommation d'huile d'un moteur neuf n'atteigne sa valeur la plus basse qu'au bout d'un certain temps. Par conséquent, la consommation d'huile réelle ne peut être véritablement jugée qu'après environ. 5000 Km. Selon le style de conduite adopté, la consommation d'huile peut atteindre jusqu'à 0,5 litre/1 000 km.

Évitez le porte-à-porte

Pour réduire la consommation et l'émission de gaz polluants, le moteur et le système d'épuration des gaz d'échappement doivent avoir atteint la température de service optimale.

Lorsque le moteur est froid, la consommation de carburant est proportionnellement très supérieure. Le moteur ne chauffe pas et la consommation ne se stabilise pas tant que le véhicule n'a pas parcouru environ quatre kilomètres.

Veuillez donc éviter dans la mesure du possible de prendre votre voiture pour faire du porte-à-porte.

Contrôlez la pression de gonflage des pneus

Tenez compte du fait qu'une pression optimale des pneus permet d'économiser du carburant. Un demi-bar en moins peut se traduire par une hausse de la consommation de carburant de 5 %. Une pression trop basse des pneus entraîne également, du fait de l'augmentation de la résistance au roulement, une plus grande usure des pneus et une dégradation des qualités routières du véhicule.

Contrôlez toujours la pression de gonflage sur les pneus froids.

Ne roulez pas toute l'année avec des pneus d'hiver, sinon votre consommation de carburant peut augmenter jusqu'à 10 %.

Évitez toute charge superflue

Chaque kilogramme de plus accroît la consommation de carburant : il n'est pas inutile de jeter un coup d'oeil dans le coffre à bagages pour éliminer toute charge superflue.

Economisez du courant

Le moteur actionne l'alternateur, produisant de l'électricité. Par conséquent, le besoin d'électricité entraîne l'augmentation de la consommation de carburant.

Par conséquent, il convient de déconnecter les consommateurs électriques lorsqu'ils ne sont plus utilisés. Les consommateurs utilisant beaucoup d'électricité sont, à titre d'exemple, la soufflante lorsqu'elle tourne à plein régime, le dégivrage de la vitre arrière ou le chauffage des sièges*.

Carnet de bord

Pour contrôler votre consommation de carburant, tenez un carnet de bord.

Vous pourrez ainsi constater les variations (aussi bien positives que négatives) et réagir de façon appropriée.

    Conduite économique et respectueuse de l'environnement
    ...

    Écologie
    La protection de l'environnement a joué un rôle déterminant dans la conception, le choix des matériaux et la fabrication de votre nouvelle SEAT. Mesures prises au niveau ...

    Catégories



    © 2014-2017 Droit d'auteur www.cmonofr.net